Chercher

Facteur de température de surface intérieure (facteur ƒ)

La température de surface intérieure renseigne sur la conductivité thermique d'une partie de la construction. Une température de surface intérieure faible signifie une grande perte thermique à l'endroit du pont. Le facteur f est un facteur de température informant sur la température de surface. Il renseigne sur le risque de condensation de surface.

Le facteur ƒ est déterminé par la différence entre la température de surface intérieure la plus basse et la température extérieure, par rapport à la différence entre les températures intérieure et extérieure :

Formel_1_Seite_20

Où :
θe = température extérieure = 2,7°C (température de conception moyenne du mois de janvier le plus froid à Uccle) ;
θi = température intérieure = 20°C ;
θsi = température de surface intérieure la plus basse.

Si le facteur ƒ > 0,7, il n'y a, dans des conditions normales (avec une ventilation suffisante et sans humidité extrême), pas de risque de formation de moisissures.

Pour pouvoir déterminer le facteur ƒ d'un noeud, il convient d'effectuer un calcul selon la méthode des éléments finis ; un tel calcul ne peut être réalisé à la main. Dans le calcul du facteur ƒ, la température de la surface intérieure est calculée par une température intérieure de 20°C et une température extérieure de 2,7°C.

À l'endroit du pont thermique apparaît la température de surface intérieure la plus basse ; plus basse qu'à l'endroit d'une construction isolée. Sur la base de la température de surface intérieure la plus basse, on peut évaluer s'il y a formation de condensation à hauteur du pont thermique. Ainsi, la température de surface intérieure la plus basse est une mesure du risque de condensation de surface.