Chercher
Anwers, BE

Cadiz

BIL_NEWS_Cadiz78_16z9_FHD.jpg

© Besix

BIL_NEWS_PO_Cadi_16z9_FHD.jpg

© Stijn Bollaert

BIL_NEWS_Cadiz76_16z9_FHD.jpg

© Besix

Les balcons caractéristiques du projet Cadiz à Anvers

Autrefois délabré, le quartier portuaire de la « petite île » d’Anvers est désormais hyper branché grâce aux musées MAS et Red Star Line, mais aussi au réaménagement des rues, places et quais. Le projet Cadiz de POLO Architects et META architectuurbureau contribue au nouveau rayonnement du quartier Cadix. Ses balcons caractéristiques en béton architectonique bénéficient de la solution d’ancrage économe en énergie Isokorb® T de l’entreprise Schöck.

Le bâtiment Cadiz a été construit sur le site de l’ancienne douane. Ce complexe polyvalent de 40 000 m² mêle logements, bureaux, résidence-services, restaurants, cafés et boutiques dans un vaste édifice au cœur du quartier Cadix.

Cadiz est un bâtiment à deux visages. Lorsqu’on l’observe de près depuis la rue, on ne voit que les larges façades vitrées des magasins du rez-de-chaussée. Le socle sombre contraste avec le claustra saillant des premier et deuxième étages. Les éléments de façade en béton blanc fournissent un écran entre l’intérieur du bâtiment et la rue tout en apportant de la transparence grâce à leur alternance avec les renfoncements. Ils entourent le bâtiment, faisant de celui-ci un ensemble homogène et robuste. De la rue, on aperçoit le jardin intérieur commun. De loin, Cadiz offre une vue plus imposante. Ses quatre tours, en retrait de l’alignement du socle, partent du jardin intérieur en contrebas pour émerger du toit du socle. La typologie des docks de la « petite île » a inspiré la matérialisation des quatre volumes résidentiels en maçonnerie de façade et béton préfabriqué.

Rupteurs de pont thermique

Les balcons blancs des tours résidentielles se remarquent de très loin. Ils ont été fabriqués et installés par l’entreprise Verheyen d’Arendonk, qui est spécialisée en béton architectonique préfabriqué. Pour les rupteurs de pont thermique, Verheyen a fait appel aux raccords béton-béton Isokorb® T de Schöck. Schöck Isokorb® T est un rupteur de pont thermique constructif d’une épaisseur d’isolation de 80 mm. Il s’agit d’un élément d’ancrage porteur qui sépare thermiquement des éléments de construction et permet d’éviter les dommages de construction et les déperditions de chaleur inutiles.

Assistance technique

« Ce projet nous a posé une série de problèmes particuliers en matière d’ancrage », explique Joeri Dirkx, responsable du département dessin chez Verheyen. « Par exemple, nous devions installer un balcon dont les raccords devaient aussi servir d’appui au sol. En effet, aucun mur porteur n’était prévu sous le balcon, ce qui nous a contraints à couler du béton sur place, contre le raccord. Avec l’ingénieur du bureau d’études, Schöck nous a aidés à identifier le type de raccord le plus adapté. C’est d’ailleurs ce que fait Schöck pour tous les raccords béton-béton. En fonction du concept, Schöck propose un certain type de corbeille ayant les qualités correspondantes au produit. La mise en place des corbeilles ne s’est pas toujours déroulée sans heurts, parce que certaines étaient extrêmement lourdes, mais là encore, nous avons pu compter sur l’expertise de Schöck. »

Des délais de livraison très courts

Verheyen est une fidèle cliente de Schöck depuis des années. « L’entreprise Schöck nous démontre à chaque nouveau projet qu’elle n’est pas sans raison le fournisseur numéro un de rupteurs de pont thermique », reconnaît Joeri Dirkx. « Son service et ses délais de livraison sont inégalables. Nous sommes certains de ne jamais perdre de temps en cours de projet, car leurs produits sont livrés en quelques jours seulement. Et leur bureau d’études est toujours prêt à nous apporter son soutien. Les collaborateurs sont toujours disponibles pour nous aider à trouver la bonne solution. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que Schöck soit notre fournisseur privilégié de solutions d’ancrage. »