Chercher
Anvers, BE

Scheldekaai - Nieuw Zuid

BIL_NEWS_Scheldekaal_Zuiderflank2_16z9_FHD.jpg

© Bam Interbuild

BIL_NEWS_Scheldekaal_Zuiderflank1_16z9_FHD.jpg

Habiter dans les superlatifs

Le quartier Nieuw Zuid se démarque à Anvers

Avec Nieuw Zuid, c’est un nouveau quartier qui sort de terre à Anvers, et à vive allure. Le Scheldekaai et le Zuiderflank comptent parmi les réalisations les plus récentes sur ce site très vert. Ces deux bâtiments partagent leurs caves avec la tour d’habitation Scheldezicht. Un fil rouge réunit ces trois projets : la participation du fabricant de préfabriqués Verheyen Beton et de Schöck.

Nieuw Zuid se distingue pour plusieurs raisons. Tout d’abord par son immense superficie : le projet s’étend du ring à la Jan van Gentstraat et de l’Escaut à la Brusselstraat. Mais aussi en raison de son caractère durable – avec notamment son réseau de chaleur – et l’implication d’architectes de réputation mondiale. Ces grands architectes sont garants de projets spectaculaires. Ainsi, c’est Baumschlager-Eberlé, en collaboration avec Styfhals & Partners, qui a dessiné les immeubles Zuiderflank et Scheldekaai. D’un point de vue architectonique, les deux bâtiments forment un ensemble en L (bloc 9a). Les deux parties du projet se distinguent principalement par leur hauteur et leur orientation. Ces différences apportent de la variété dans l’atmosphère résidentielle. Les lignes légèrement ondulées du bureau autrichien confèrent au bâtiment une architecture épurée. Avec ses terrasses en profondeur, le projet respire l’intimité et la discrétion.

Des terrasses en profondeur

BAM Contractors a réalisé Scheldekaai et Zuiderflank à l'aide d'éléments de béton préfabriqué blanc. Pour les produire, l’entrepreneur s’est adressé à Verheyen Beton. « Pour ces deux bâtiments, nous avons livré 2.700 m² de balcons en béton blanc lisse, 1.900 m² d’éléments sandwich, des panneaux de façades et des linteaux », explique Eveline Decroix (Verheyen Beton). « Les balcons présentent des porte-à-faux de 1,6 à 3,2 m et sont ancrés à l’aide d’éléments standards Isokorb® T/XT type K de Schöck. Les autres éléments préfabriqués ont été exécutés en béton gris sur un tapis structuré en bambou. »

Haut niveau

Scheldezicht, le bâtiment voisin, domine ses deux petits frères en hauteur. Le projet de C.F. Møller et BRUT est conçu comme un quartier urbain vertical avec une grande variété d’unités de logement et de lieux de rencontre collectifs. Tous les logements sont dotés de généreuses terrasses avec jardin d’hiver. Pour Scheldezicht, Verheyen Beton a assuré la production et la livraison de 3.300 m² de terrasses gris blanc qui constituent les galeries autour de l’immeuble. En outre, l’entrepreneur a commandé 138 fines colonnes qui s’élèvent jusqu’au quatrième étage. « Pour Scheldezicht, la combinaison du grand porte-à-faux des balcons et des colonnes en béton aux extrémités constituait un véritable défi en matière d’ancrage. Schöck a calculé de lourdes ruptures thermiques béton-béton – réalisées sur mesure – et une technologie innovante nous a permis de réduire le poids des colonnes massives de deux tiers », poursuit Eveline Decroix.

Support poussé

Verheyen Beton a délibérément choisi Schöck pour la livraison des éléments de liaison à rupture thermique. « Schöck se caractérise par un support technique poussé, tant pour nous – le fabricant – que pour l’ingénieur stabilité. Nous sommes ainsi parvenus à réaliser les souhaits de l’architecte et du maître d’ouvrage. En outre, l'entreprise offre un bon suivi commercial et livre toujours dans les délais. Pour notre planning de production serrée, c’était crucial », témoigne Eveline Decroix.